Les membres de Logistics in Wallonia visitent les Ports de Lille

Ce jeudi 29 juin, les membres de Logistics in Wallonia mettaient le cap sur les Ports de Lille par une belle journée ensoleillée.

   

L’invitation avait été lancée depuis plusieurs mois déjà par Alain Lefebvre, le Directeur du Port mais surtout ancien Directeur du Port Autonome du Centre et de l’Ouest et également ancien administrateur de LiW. Cette visite était donc placée sous le sceau de l’amitié mais également de l’envie de découvrir un partenaire potentiel méconnu. Ce sont finalement un peu plus de 35 personnes qui se sont inscrites pour cette activité.

Les Ports de Lille dépendent de la Chambre de Commerce des Hauts de France et constituent le troisième port intérieur français après Paris et Strasbourg. Situés sur la Deûle, ils gèrent un réseau de douze sites multimodaux générant un trafic total de près de 7,8 millions de tonnes dont plus de 1,8 millions par la voie d’eau. Cela représente un domaine de plus de 300 ha, 250.000 m2 d’entrepôts, 17 km de voies ferrées et plus de 5.400 emplois directs et indirects.

Au cours des quatre dernières années, la part modale des modes alternatifs à la route est passée de 23,6 à 29,8%. En 2017, les ports de Lille ont également traité près de 170.000 EVP. Pour le trafic de conteneurs, les projections sont ambitieuses puisque ce sont pas moins de 445.000 EVP qui sont escomptés pour 2020. Des liaisons ferroviaires ont également été établies notamment avec Toulouse, Mouguerre et Marseille vers le Sud du Pays.

Les Ports de Lille jouent également un rôle non négligeable en matière de développement durable car, dans une situation où 85% des flux sont destinés à la métropole Lilloise, le report modal a permis de soulager les routes de plus de 115.000 camions. En outre, les nouvelles énergies sont à l’ordre du jour puisqu’une station GNC a été installée dans le domaine portuaire. Une activité en matière de logistique urbaine s’est également développée grâce à un bâtiment construit dans le cadre d’un programme européen et à présent exploité par la société Oxipio qui offre des services aux commerces de la Métropole. À ce sujet, un soin particulier a également été apporté à l’intégration urbaine des bâtiments.

Enfin, les Ports de Lille accueillent régulièrement des bateaux de croisière et diversifient ainsi leur activité vers le tourisme.

Partager sur: 
Voir toutes les news