Rapport semestriel de l’Observatoire de l’Emploi de Logistics in Wallonia

Depuis 2012, Logistics in Wallonia rassemble et analyse les offres d’emploi en « Transport, Logistique et Supply Chain » placées sur les principaux sites en ligne de Belgique francophone. Leur but est d’y lire une expression objective, par les entreprises, des compétences recherchées dans leur domaine d’activité.  Les analyses du premier semestre 2018 ont apporté des confirmations, mais aussi des surprises.

Avec 1.446 offres d’emploi, ce seul semestre dépasse tous les précédents, portant ainsi le total à 10.838 depuis 2012.

Les métiers qui sont régulièrement cités dans ces offres sont au nombre de 23. Les plus recherchés sont, à nouveau, les Conducteurs de poids lourd (179 annonces), les Managers logistiques et les Logisticiens, qui, ensemble, totalisent 148 annonces, ainsi que les Acheteurs (138).

Quant aux secteurs qui recrutent, il est à noter que « Transport, Logistique et Distribution » ne représente que 25% de l’ensemble pour la période. Ce secteur est suivi - et c’est nouveau - de l’Agro-alimentaire, de la Construction et de l’Automobile, qui dépassent la Grande distribution et les Pouvoirs publics, précédemment plus actifs.

Les besoins d’expérience, exprimés en années, continuent à diminuer. Plus de 70% des offres d’emploi évoquent une expérience nulle ou de moins d’un an.

Par contre, les exigences de formation ou de diplôme sont plus marquées. Les brevets (C, CE ou brevet cariste) s’imposent naturellement à certains métiers. En outre, les diplômes de l'Enseignement supérieur sont de plus en plus requis. Les Bacheliers, Masters et Bacheliers en Management logistique à eux seuls sont cités dans 417 annonces, sans compter de nombreuses mentions plus vagues mais de même niveau, comme Universitaire, Bachelier-ou-Master, Ingénieur.

Parmi les compétences générales et transversales souhaitées se détachent fortement l’Anglais (733 annonces) et surtout la Flexibilité (788).

Ces résultats reflètent deux caractères contrastés du marché actuel de l’emploi dans nos régions. D’une part, la reprise économique se renforce dans de nombreux domaines, accentuant les besoins d’emploi de qualité. D’autre part, comme un obstacle majeur à cette croissance s’observent deux phénomènes de plus en plus clairement, un approfondissement des pénuries quantitatives, comme celle des Conducteurs de poids lourds, et des pénuries de qualifications, comme celle des Acheteurs.

À ces pénuries s’ajoutent ce qui reste d'un déficit d’image des métiers du « Transport, Logistique et Supply Chain » ainsi que les trop maigres cohortes d’étudiants des programmes de baccalauréat et maîtrise préparant à ces métiers. Le premier semestre de 2018, qui n’a pas encore montré d’amélioration dans ces tendances lourdes, confirme le besoin d’agir dans ce domaine.

Partager sur: 
Voir toutes les news